Cuisine & confinement : profitez-en pour (re)découvrir les spécialités angevines

Alors que nous entamons notre 4ème semaine de confinement en raison de l’épidémie de coronavirus, de nombreux Français se retrouvent au chômage total ou partiel en raison de la fermeture ou de la baisse d’activité de leur entreprise. Or, dans le contexte actuel, chômage et confinement riment évidemment avec temps libre à la maison. Si certains chanceux profitent de leur jardin (encore plus avec la réouverture des jardineries pour les graines et semis), d’autres en profitent pour prendre le temps de cuisiner de bons petits plats ou de savourer quelques gourmandises, ce qui est souvent compliqué au quotidien tant notre rythme est effréné. Si tel est votre cas, que vous vivez ou que vous aimez l’Anjou, voici quelques spécialités angevines que vous pouvez simplement vous procurer ou préparer !

Les délicieux rillauds d’Anjou

Commençons par le salé avec les rillauds, cette spécialité charcutière locale d’Anjou. Il s’agit en ait de poitrine de porc marinée dans du sel et des aromates puis cuite au saindoux. On les apprécie notamment à l’apéritif, en salade ou dans les fouées (autre spécialité locale). L’engouement pour les rillauds est tel que chaque année, la région organise des concours afin d’élire le charcutier préparant les meilleurs rillauds. Certes il est difficile de les préparer vous-mêmes, néanmoins vos charcutiers restants ouverts, car étant des commerces de première nécessité, soyez assurer que vous pourrez y trouver de délicieux rillauds… pour que les clients précédents ne les aient pas tous achetés.

Les fouaces angevines

Petit voyage à l’est du Maine-et-Loire, dans la région de Saumur, avec ses célèbres fouaces ou fouées. On retrouve cette boule de pain généralement cuite au four en Touraine ou en Poitou-Charentes, mais elle prend toute sa saveur en Anjou une fois farcie de rillettes ou de champignons des caves saumuroises. N’hésitez pas à tenter l’expérience de réaliser vos fouaces à la maison, même dans un four traditionnel. Il est assez simple de trouver des recettes en ligne sur les principaux sites de cuisines ou encore sur le site anjou-tourisme.com.

Craquez pour les Quernons d’Ardoise

Après le salé, nous vous proposons une délicieuse gourmandise créée en hommage à l’incontournable pierre bleue des carrières angevines qui recouvrent la majorité des toits de la région : l’ardoise. Imaginé durant la seconde moitié du XXe siècle, le Quernon d’Ardoise est un carré de nougatine amandine et noisette recouvert de chocolat bleu. Si l’on peut trouver sur Internet des recettes pour tenter de réaliser cette spécialité angevine, le mieux reste encore de faire confiance à la célèbre maison qui l’a imaginé, La Petite Marquise, aujourd’hui baptisé La Maison du Quernon. Et soyez heureux, même durant le confinement, les deux magasins d’Angers restent ouverts, car étant classés dans les commerces de première nécessité. Et si vous ne pouvez vous déplacer, ils vous proposent également la livraison.

Du Cointreau, célèbre liqueur d’écorce d’orange au pâté aux prunes, sorte de tourte aux reines-claude, l’Anjou regorge de spécialités gastronomiques. Que vous soyez amoureux de l’Anjou ou simplement gourmands, prenez le temps du confinement pour les redécouvrir !

Catégorie : Actualités

Vous allez aimer:

Iceparc d’Angers : un équipement sportif de référence Iceparc d’Angers : un équipement sportif de référence
Cuisine & confinement : profitez-en pour (re)découvrir les spécialités angevines Cuisine & confinement : profitez-en pour (re)découvrir les spécialités angevines
Développer votre entreprise en Belgique, quel est le financement idéal ? Développer votre entreprise en Belgique, quel est le financement idéal ?
Les 5 conditions de réussite pour les intrapreneurs Les 5 conditions de réussite pour les intrapreneurs
© Angers-Pratique. Tous droits réservés.